L’alimentation saisonnière d’automne : les légumes, les fruits et leurs vertus

L’observation de la campagne (arbres, cultures…) nous renseigne sur les aliments de saison, bons à manger et qui correspondent à nos besoins, elle nous permet de nous reconnecter à la nature et à notre nature, voire plus simplement de (re)créer un lien social avec les jardiniers ou les promeneurs que vous pourriez rencontrer.

En plus de leur aspect nutritif, beaucoup ont des vertus thérapeutiques (surtout quand ils sont crus) pouvant être matérialisées par une signature (noix ressemblant à un cerveau, haricot rouge de la forme et de la couleur d’un rein…).

En voici quelques uns :

Les légumes :

  • Betterave rouge : aux vertus antitumorales, elle stimule le système immunitaire, elle est revitalisante, hypotensive et calmante.
  • Bette : riche en fibres solubles et pauvre en calories, elle allège le foie et le régénère par sa bétaïne, elle adoucit l’intestin et la peau, elle est positive en cas d’inflammation urinaire, sa feuille est riche en chlorophylle qui régénère et purifie l’intestin. En cataplasme sa feuille soulage les dartres et les inflammations cutanées.
  • Brocoli / choux en général : il contient des agents antitumoraux, il est protecteur du système cardio-vasculaire, anti-inflammatoire. Les germes de brocoli contiennent du MSM, une molécule soufrée intéressante dans les troubles ostéo-articulaires notamment l’arthrose. ATTENTION les choux sont des légumes goîtrogènes : ils diminuent l’activité de la thyroïde. Ils sont riches en vitamine C comme tous les légumes orangés, rouges ou verts foncés.
  • Carotte : source de carotène, un précurseur de la vitamine A appelé rétinol : la carotte est positive pour la vue et anti-oxydante en général, protectrice de la peau (dans les cas de brûlures par exemple), alcalinisante, dépurative : elle nettoie l’organisme.
  • Céleri : il a une action anti-oxydante, anti-bactérienne, anti-inflammatoire, diurétique – anti-acide (action intéressante au niveau des articulations en général), cicatrisante et désinfectante.
  • Courges : riche en vitamines anti-oxydantes leur donnant leur couleur, leurs pépins sont anti-inflammatoires de la vessie et protecteurs de la prostate prostate.
  • Laitue romaine : elle contient molécules famille opiacés, sans accoutumance, aux vertus sédative et antalgique : le jus de laitue peut-être utilisé dans les cas de spasmes, névralgies, palpitations cardiaques, toux nerveuses par exemple.
  • Oignon / poireau / ail / ciboulette / échalote : riches en vitamines et molécules soufrées qui leur donnent cette saveur piquante : ils soutiennent le foie et ils sont protecteurs du système cardio-vasculaire notamment pour les variétés colorées.
  • Pomme de terre : aux propriétés anti-oxydantes surtout pour les variétés jaune ou violacée, régulatrice du cholestérol par sa teneur en potasse, elle a des propriétés anti-tumorale au niveau de sa peau. Son jus peut être utilisé comme pansement gastrique et la pulpe contre les brûlures légères. ATTENTION : pas consommer la chair verte car c’est le signe de la présence de solanine pouvant avoir des effets toxiques.
  • Topinambour : riche en fibres, elle favorise le transit et elle est adoucissante, elle a aussi une action sur la bronchite, les inflammations digestives et pulmonaires. Elle n’affecte pas la glycémie comme la pomme de terre.

Les fruits :

  • Châtaigne : très digeste et nutritive, elle est intéressante en cas d’anémie et protectrice de l’intestin. Elle contient de l’acide folique (vitamine B9) utile pendant la grossesse, sa farine peut être ajoutée en complément alimentation pour les nourrissons qui ont des difficultés à prendre du poids et dans les états fatigue en général.
  • Coing : protecteur de l’intestin par ses fibres solubles aux effets adoucissant, il est anti-diarrhéique et antiseptique par ses tanins.
  • Noisette / noix de Grenoble : elles régulent la glycémie et le cholestérol par leurs acides gras mono-insaturés et leurs phytostérols, elles sont également anti-oxydantes.
  • Poire / pomme : riches en fibres et en anti-oxydants Une mono-diète de pomme sur 2 à 3 jours peut être conseillée pour mettre le système digestif au semi-repos et favoriser un délestage en toxines du corps, ATTENTION dans ce cas à préparer cette monodiète par une décroissance alimentaire et de préparer la sortie des toxines afin d’éviter les effets de crises d’élimination comme les diarrhées, les maux de tête, etc…
  • Prune : intéressante pour le transit intestinal : rappelons que séchée elle sera le pruneau. ATTENTION dans les cas de côlon irritable.
  • Raisin : favorable pour le système cardiovasculaire par les anti-oxydants contenus surtout dans le raisin rouge. Une monodiète de raisin peut être favorable pour améliorer la qualité de l’intestin et de la peau notamment.

Quelques sites intéressants :

http://www.passeportsante.net/

https://www.mr-plantes.com/

http://www.masantenaturelle.com/